Blog Beauté - Mode - Lifestyle - Rennes

BloBg

jeudi 22 septembre 2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

La palette Sandrea X Adopt by Réserve Naturelle : tout en douceur

Hello mes ptits bichons !


Aujourd’hui je vais à nouveau vous parler d’une palette. Oui je suis faible, ma résolution de me calmer sur les achats palettes (comme rouges à lèvres d’ailleurs) a tenu à peu près aussi longtemps qu’une culotte sur le fesseps d’Afida… Surtout que ma cousinette d’amour m’a envoyé un message pour me dire qu’elle pouvait me l’avoir à moitié prix, étant donné que de base elle n’est déjà pas cher, pour 7€ et des briquettes, j’ai pas réfléchi longtemps !


D’autant que je l’avais déjà vue lors d’un passage à Grand Quartier, et je m’en étais donnée à cœur joie avec les swatches… J’ai tout de suite beaucoup aimé l’assortiment de couleurs d’ailleurs ! Je sais que ça fait un moment qu’elle est sortie, mais puisqu’a priori on peut toujours la trouver dans certaines boutiques Adopt, je me suis dit que j’allais vous en parler. Et puis en général, ça me permet de tester les fards Réserve Naturelle, sur lesquels je n’ai encore jamais osé me lancer !


Si vous ne connaissez pas Sandrea, il s’agit d’une youtubeuse/blogueuse française expatriée aux Etats Unis, très douce, fun et que j’aime bien regarder. Le packaging de cette palette lui correspond tellement bien : de la douceur dans les couleurs, avec du blanc et du rose pâle, et les motifs d’une envolée d’oiseaux, comme le tatouage qu’elle a au poignet. Ça correspond d’autant plus au contenu de la palette que tous les fards ont des noms d’oiseaux (sans mauvais jeu de mot).


Le packaging est simple, comme elle (et c’est un compliment). En carton épais et solide, avec un miroir à l’intérieur, dans le couvercle. Les couleurs, douces, sont très agréable, mais ça m’inquiète pour le vieillissement de la palette, qui risque de finir cracra. Mais bon.  A l’intérieur on retrouve 8 fards, dont 3 irisés, un blush et un bronzer. Il y a aussi deux pinceaux, choix étrange dans cette palette où un highlighter aurait parfaitement complété la partie inférieure. Surtout que, c’est bien connu, qui utilise les pinceaux fournis dans les palettes ? L’un est un double embout mousse, l’autre a des poils longs, sans doute destinés à appliquer le blush ou le bronzer. Honnêtement je les ai écartés d’office sans même les essayer. Faut vraiment que je sois en galère de pinceaux pour me lancer avec ceux-là. Principalement parce que leur taille « mini » type format voyage ne m’inspire pas pour un usage quotidien. Bref.




Les couleurs sont toutes superbes, de la plus claire à la plus foncée. La gamme de couleurs est qui plus est parfaite pour l’automne, eh oui ! Forcément j’ai un gros faible pour Rossignol et Eagle, mais Colombe est aussi sublime, et globalement les teintes s’associent à la perfection. Mésange est la couleur de transition parfaite, Colombe le point de lumière idéal. D’ailleurs, genre je me plains de l’absence d’highlighter dans cette palette, mais en vrai pour le maquillage qui illustre cet article c’est Colombe que j’ai utilisé, et il convient très bien. La taille du fard rend la matière plus dure à choper, mais c’est faisable.


Pour ce qui est de la pigmentation, elle est très satisfaisante. C’est une palette à 15€ grosso modo, il ne faut pas non plus s’attendre à du Urban Decay. Les swatches au doigt sont faits en deux passages, pour mieux rendre les couleurs, mais au pinceau, elle est aussi très bonne, et je n’ai pas eu de mal à ce qu’elle se voient sur la paupière. Les fards, et surtout le blush et le bronzer, sont un peu poudreux, gare aux chutes, mais rien de catastrophique. D’ailleurs ils ont l’air fades sur mon bras, mais en fait ils rendent très bien sur le visage, sans avoir besoin de s’y reprendre à 10 fois. Et puis au moins on est sûr de bipasser l’effet truelle ! La couleur du blush est d’ailleurs superbe ; un rose bébé parfait, et qui doit convenir je pense à toutes les carnations.


Le bronzer lui-même m’a surprise dans le bon sens du terme, puisque je craignais l’effet carotte (il a l’air très orangé à vue de nez, de prime abord), alors qu’en fait il apporte un léger hâle très sympa (et vu que le bronzage de l’été, déjà pas folichon, s’est fait la malle aux alentours du 1er septembre, avec une main légère on apprécie la triche de temps en temps) !

 Ici j'ai donc appliqué le bronzer, 
le blush et Colombe en highlight
Après le dernier maquillage bleu proposé sur le blog, 
j'ai volontairement fait quelque chose de plus léger, 
mais je me rend compte que ça ne met pas forcément 
au mieux la palette en valeur... Je vous en proposerai d'autres sur Instagram !

Pour ce qui est du travail des fards, aucun soucis non  plus, j’ai trouvé qu’ils s’estompaient très bien, même les mats. La tenue est correcte, impérativement avec une base en ce qui me concerne. Mais de toute manière, j’ai des paupière auto rotatives (Gad, si tu me lis #lespoirfaitvivre – à lire avec la voix de Laurent Gerra, ou de Michel Drucker, ça passe aussi) qui arrivent à faire filer même le soit disant plus tenace des fards (à part peut-être les fards Zao qui semblent échapper à la règle). Je pense qu’elle sera, avec la Modern Renaissance, sur le dessus de la pile dans mes tiroirs pour les maquillages de la saison. J’essaierai de vous faire le challenge 1 semaine 1 palette avec, pour vous montrer d’autres options que celui de l’article d’aujourd’hui !


En bref, je suis contente de pouvoir compter cette palette dans ma « collection ». Elle est très bien, elle a un format très pratique, et de qualité très correcte. C’est le seul produit de la collection Sandrea sortie chez Adopt by Réserve Naturelle que j’ai pu tester, mais je suis contente d’en avoir eu l’occasion (merci Marine ^_^).

mardi 20 septembre 2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mascara Faux Cils Push Up Drama de Maybelline : je t'aime moi non plus...

Hello mes ptis bichons !


Décidément, entre les rouges à lèvres et les mascaras ici, si chui pas démasquée… xD

Il se trouve que cet été j’en ai testé deux, puisque j’avais entamé le Miss Hippie de l’Oréal, mais vu qu’il a séché très vite, j’ai dû passer à autre chose plus rapidement que prévu.


Ce deuxième mascara testé pendant l’été est donc le fameux Push Up Drama de Maybelline. Comme je vous en ai déjà parlé, les mascaras Maybelline ne sont pas à me yeux toujours les plus performants, mais associés à d’autres ou entre eux, j’ai toujours réussi à les utiliser de manière satisfaisante (pour ceux que j’ai pu tester).

Ce mascara est par contre largement suffisant seul à mon sens. Ce n’est pas un problème de volume ou de longueur que je lui reproche, mais j’ai quelques petites critiques malgré tout.


Tout d’abord le packaging : il est fonctionnel et pratique, là-dessus aucun soucis. Par contre, la qualité du plastique et la couleur (enfin les couleurs) ne sont pas tops. Pour ce qui est de la couleur on est d’accord ; c’est totalement personnel. Perso je n’aime pas ce rose et orange ensemble, ça fait cagole du mascara. Et puis la qualité est moyenne, ce qui fait que la tenue dans le temps est limitée. On est d’accord on va pas utiliser le produit pendant 6 ans de toute manière, mais quand même.

Pour ce qui est de la brosse, je l’ai beaucoup appréciée : elle est plutôt imposante, il faut le reconnaître, mais les picots, bien qu’étant en silicone, sont plutôt courts, et mis à part une fois où je me suis franchement ravagé la muqueuse (avec le gros clignement d’œil bien gras et les conséquences que vous imaginez), je ne l’ai pas trouvée agressive pour mes yeux. Elle agrippe parfaitement les cils, ne pique pas : un sans-faute. Si ce n’est que selon moi elle n’est pas compatible avec la matière du mascara.


Le second bémol que j’ai trouvé chez ce mascara, c’est donc sa matière. Épaisse et pâteuse (même si bien noire), on est typiquement sur du « pattes d’araignées ». Les cils sont hyper chargés, ça fait des paquets… Même si ils restent souples, ça fait lourd. Je pense que les picots très courts ne sont pas adaptés pour gérer une matière aussi épaisse, du coup ça en dépose trop, c'est trop chargé.
Et puis le principal soucis c’est le temps de séchage… Je demande pas à pouvoir éternuer dans la seconde où je l’applique, mais 10 à 15 min plus tard, me retrouver avec des gros transferts sur la paupière et la joue… Euh non, je ne trouve pas ça normal… C’est une horreur sur ce plan : il met une éternité à sécher, et immanquablement je m’en fous partout : sur le contour de l’œil, le verre ou la monture de mes lunettes… Un calvaire.


Il n’est par contre pas difficile à démaquiller, et il ne pique pas les yeux, ce qui est appréciable. Vu qu’il sèche lentement on peut envisager la seconde couche, mais je ne l’ai fait que rarement, vu l’effet paquets entre autres.

Son excellente tenue aussi est à signaler : il ne fait pas de dépôt, de petites particules sous l’œil. Une fois sec au moins, il ne bouge pas ! Même depuis que j'ai repris le sport, avec des séances de cardio (et donc de transpiration) intenses, à aucun moment je n'ai fini avec une tête de panda !

Au final, il a un rendu sympa, pour moi qui ne suis pas gênée par les cils un peu collés et le rendu pas du tout naturel. Après je trouve qu’il ne tient pas spécialement bien la courbure vu qu’il met un gros temps à sécher, et il n’a pas un rendu « faux cils » non plus comme il le promet, ou alors faux cils comme moi j’aimerais pas appliquer…



Quand on veut un effet wouahouh avec des cils bien étoffés et bien chargés ok, si on veut pouvoir maîtriser son application et avoir quelque chose de propre ou naturel… je le déconseille. Personnellement en tout cas je sais que je ne le rachèterai pas…
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...